Les étiquettes produits

Si comme de nombreuses entreprises, vous souhaitez exporter vos produits à l’étranger, mieux vaut faire traduire vos étiquettes produits.

Pour élargir votre marché, ciblez les pays et choisissez votre traducteur en conséquence. (Cf. vidéo : 5 astuces pour choisir son traducteur – https://intrinseque-traduction.com/2019/06/05/article-test-video/

Ce dernier devra tenir compte des expressions, des habitudes de consommation, du style de vie. C’est ce que l’on appelle la localisation.

La traduction localisée est essentielle. Puissant outil marketing, elle permet une meilleure compréhension, offre plus de visibilité et contribue au développement commercial, car elle intègre la dimension culturelle. 

Le traducteur joue alors le rôle de conseil. Il est investi d’une mission et doit guider son client pour la mise en place d’une stratégie de déploiement.

Avec l’IA et les traductions automatiques, la localisation pourtant indispensable à toute bonne traduction est souvent mise à mal. 

Notons que si dans certains pays de l’UE nous pouvons nous contenter d’une traduction partielle (Précautions d’utilisation et fonction du produit) dans d’autres pays tels que l’Autriche, la France ou le Portugal, une traduction intégrale est obligatoire.

Le traducteur pourra également prendre en compte les contraintes imposées par l’étiquetage et adapter la terminologie en fonction de l’espace, souvent très restreint, dédié aux mentions obligatoires.

Laisser un commentaire

cinq × 1 =

Fermer le menu